Bannière Flash

Actualités




Sensibiliser les jardiniers amateurs

Le département de Seine-Maritime vient de mettre en ligne 9 "jardifiches", concentrés de conseils et d'astuces pour jardiner sans produit phytosanitaire. Elles sont disponibles sur leur site.

L'Agence Régionale de l'Environnement de Normandie (ARE-N) vient de publier une brochure à l'intention des jardiniers et citoyens de nos territoires : "Mon jardin sans pesticides : c'est possible !". Ce document est disponible sur leur site.

N'hésitez pas à les diffuser autour de vous !

La page dédiée aux collectivités a été mise à jour de différents documents pour parler ou sensibiliser sur le zéro-phyto.


Aides aux investissements pour les collectifs agricoles

Le Syndicat Mixte des Bassins Versants (SMBV) Pointe de Caux Etretat est une collectivité publique engagée dans la lutte contre l’érosion, la prévention du risque inondation, la protection de la ressource en eau et la mise en place d’aménagements d’hydraulique douce. Le SMBV anime les aires d’alimentation des captages de Saint-Martin du Bec et d’Oudalle-Saint-Vigor en lien avec les collectivités gestionnaires de ces captages, à savoir la Communauté de Communes du Canton de Criquetot-l’Esneval, le SIAEPA de la Région de Saint-Romain-de-Colbosc et le SIAEPA de la Région de la Cerlangue.

Le SMBV souhaite soutenir l’investissement innovant dans du matériel agricole visant à diminuer l’érosion, le ruissellement et l’utilisation de produits phytosanitaires. Dans ce but, le présent appel à projets est lancé à destination des collectifs agricoles de son territoire.

L’Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN) appuie cette initiative et la rejoint en complétant le financement des projets retenus.

Dossier à déposer pour le 25 août 2018 à 12h. Merci de prendre contact avec l'animation d'ici le 10 juillet. Investissements à réaliser d'ici le 15 octobre 2019.

A télécharger : la présentation de l'appel à projets (.pdf), le dossier de candidature (formulaire .docx) et le tableau excel à compléter (.xlsx).

ATTENTION, les dates ont changées afin de répondre à la contrainte de calendrier de l'AESN (fin du Xè programme). Mais les dates n'ont pas été modifiées dans le dossier.


Plans Communaux d'Aménagements en Hydraulique Douce

Plans Communaux d’Aménagements d’Hydraulique Douce (PACHD) sur les bassins versants d’Etretat
Cet hiver particulièrement pluvieux a été propice au diagnostic de terrain (voir photos) réalisé dans le cadre de l’étude des Plans Communaux d’Aménagements d’Hydraulique Douce (PCAHD). L’étude est en cours depuis septembre 2017 jusqu'en septembre 2019 sur les bassins versants d’Etretat et le Bassin d’Alimentation du Captage d’Yport. En collaboration avec les acteurs locaux (élus, exploitants agricoles, riverains…), l’objectif est d’identifier la localisation des aménagements d’hydraulique douce (haie, fascine, mare tampon, merlon busé, bande enherbée…) à mettre en place ou à maintenir pour freiner l’eau et limiter les transferts de terre à l’échelle du bassin versant afin d’assurer la protection des biens, des personnes ainsi que la ressource en eau.

 
Dysfonctionnements observés sur le diagnostic terrain (hiver 2017-2018) (crédit SMBV Pointe de Caux Etretat)

pcahd.jpg 


Aide à la mise en place de haies et de fascines

Mal maîtrisée, l'érosion des sols est à l'origine de nombreux problèmes sur le territoire du Syndicat Mixte des Bassins Versants Pointe de Caux Etretat tels que :

- Perte des meilleures terres agricoles

- Gêne pour le passage des engins

- Envasement des ouvrages hydrauliques

- Coulées de boue sur les routes et dans les habitations

- Envasement des cours d'eau

- Dégradation de la qualité de l'eau superficielle et souterraine

Pour limiter ces conséquences, les agriculteurs peuvent mettre en place des petits aménagements anti-érosifs tels que des haies et des fascines. Ces aménagements ont pour rôle de freiner les eaux de ruissellement et de les filtrer afin de favoriser le dépôt des limons à l'amont. Placés judicieusement sur des parcelles cultivées sensibles à l'érosion, ils évitent les transferts de particules terreuses issues de ces parcelles vers les zones bâties, bétoires, ouvrages de lutte contre les inondations... Ces aménagements peuvent être subventionnés à hauteur de 80 % par l'Agence de l'Eau Seine Normandie et par le SMBV Pointe de Caux Etretat

Depuis 2009, plus de 60 agriculteurs ont bénéficié de ces aides. 50 haies et 60 fascines (environ 5 km linéaires) ont ainsi été implantées sur le territoire du SMBV Pointe de Caux Etretat.

Si, comme eux, vous souhaitez lutter contre les problèmes d'érosion et mettre en place ce type d'aménagement dès l'hiver prochain, contactez dès maintenant François DELAUNAY au SMBV Pointe de Caux Etretat (02 35 55 06 95) afin de constituer le plus tôt possible un dossier.


Espèces exotiques envahissantes

Une espèce exotique envahissante (EEE) est une espèce animale ou végétale qui a été introduite par l’Homme de façon volontaire ou involontaire en dehors de son milieu naturel et dont l’implantation et la propagation ont des conséquences écologiques, économiques ou sanitaires négatives.

Deux arrêtés du 14 février 2018 fixe les conditions qui permettent la prévention de l’introduction ou de la propagation de ces EEE animales et végétales sur le territoire métropolitain.

Parmi les points importants, il est précisé que sont interdit l’introduction, la détention, le transport, le colportage, l’utilisation, l’échange, la mise en vente, la vente ou l’achat de spécimens vivants des espèces précisés dans les arrêtés.

 2018-03-14_164741.jpg

 

Pour plus de détails voir les arrêtés sur les liens suivants :

EEE animales : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/2/14/TREL1705136A/jo/texte

EEE végétales : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036629837&dateTexte=&categorieLien=id

 


Expérimentation plantation CAREX !

Toujours à la recherche d’innovations, le SMBV expérimente en ce moment un nouveau type de plantations  pour limiter l'érosion des sols !

Avec l’aide de l’Association de recherche sur le Ruissellement, l’Erosion et l’Amélioration des Sols, ce dernier a donc décidé de tester en conditions réelles l’efficacité d’un nouveau dispositif : la haie herbacée dense, principalement composée de laîches pendantes.



Plus d'informations ici.

2018-03-14_160355_1.jpg