Bannière Flash

Actualités




PAEC Pointe de Caux Etretat

Le SMBV Pointe de Caux Etretat porte un Projet Agro-Environnemental et Climatique (PAEC). Les exploitants volontaires peuvent souscrire des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) par rapport à la protection de la ressource en eau et l’érosion, sur le territoire du SMBV Pointe de Caux Etretat (hors BAC d'Yport sur le BV d'Etretat) (voir la carte du PAEC Pointe de Caux Etretat).


Les MAEC sont de différents types selon la zone concernée :

- Zone protection de la ressource en eau (dite zone eau) : mesures à la surface ou à l’exploitation,

- Zone érosion : mesures à la surface, ponctuelles (mares), linéaires (haies) ou à l’exploitation.

 

Pour le PAEC Pointe de Caux Etretat, vous pouvez-prendre contact avec les animateurs : Gaëlle Le Guen (zone protection de la ressource en eau) et Gérôme Guétrot (zone érosion).

 Pour connaitre les PAEC ouverts en Région, rendez-vous sur la page dédiée.


Inventaire des mares sur la Pointe de Caux


Aide à la mise en place de haies et de fascines

Mal maîtrisée, l'érosion des sols est à l'origine de nombreux problèmes sur le territoire du Syndicat Mixte des Bassins Versants de la Pointe de Caux tels que :

- Perte des meilleures terres agricoles

- Gêne pour le passage des engins

- Envasement des ouvrages hydrauliques

- Coulées de boue sur les routes et dans les habitations

- Envasement des cours d'eau

- Dégradation de la qualité de l'eau superficielle et souterraine

Pour limiter ces conséquences, les agriculteurs peuvent mettre en place des petits aménagements anti-érosifs tels que des haies et des fascines. Ces aménagements ont pour rôle de freiner les eaux de ruissellement et de les filtrer afin de favoriser le dépôt des limons à l'amont. Placés judicieusement sur des parcelles cultivées sensibles à l'érosion, ils évitent les transferts de particules terreuses issues de ces parcelles vers les zones bâties, bétoires, ouvrages de lutte contre les inondations... Ces aménagements peuvent être subventionnés à hauteur de 80 % par l'Agence de l'Eau Seine Normandie et par le SMBV de la Pointe de Caux

Depuis 2009, 37 agriculteurs ont bénéficié de ces aides. 18 haies et 47 fascines (environ 2,9 km linéaires) ont ainsi été implantées sur le territoire du SMBV de la Pointe de Caux.

Si, comme eux, vous souhaitez lutter contre les problèmes d'érosion et mettre en place ce type d'aménagement dès l'hiver prochain, contactez dès maintenant Gérôme GUETROT au SMBV de la Pointe de Caux (02 35 55 06 95) afin de constituer le plus tôt possible un dossier.