Bannière Flash

Actualités




40 mares réhabilitées en 4 ans !

Depuis 2015, le Syndicat Mixte des Bassins Versants Pointe de Caux Etretat (SMBV) développe un programme de création et de réhabilitation des mares hydrauliques auprès des collectivités et des particuliers avec la participation financière des intercommunalités (CODAH, Communauté de Communes Caux Estuaire, Communauté de Communes du Canton de Criquetot l’Esneval, Communauté de Communes Campagne de Caux et Communauté d’Agglomération Fécamp Caux Littoral) et de l’Agence de l’Eau Seine Normandie. 25 mares ont été réhabilitées et créées depuis 2015. Cet automne 15 mares vont être réalisées et les travaux seront effectués par des entreprises locales. L’objectif de ces travaux est d’une part de redonner vie à la mare mais aussi de lui donner un vrai rôle tampon pour pouvoir stocker temporairement de l’eau en période pluvieuse.

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Estelle VAUDRY, animatrice mares, au SMBV au 02 35 55 06 95.

 

Photo : Mare à Gommerville réhabilitée en 2016 - crédit SMBV Pointe de Caux Etretat


Rencontres à venir

Dans le cadre du bassin d'alimentation des captages de Saint-Martin du Bec, une rencontre est organisée à destination des exploitants agricoles sur l'agriculture biologique,

"Les grandes cultures et le lin, quels débouchés et quels revenus ?"

le mardi 25 septembre 2018 à 9h45.

L'invitation avec le plan d'accès est en ligne sur la page dédiée au BAC de Saint-Martin du Bec.

 

Dans le cadre du bassin d'alimentation des captages d'Oudalle Saint-Vigor, une rencontre est organisée à destination des exploitants agricoles,

"Optimiser son itinéraire technique en blé"

le jeudi 27 septembre 2018 à 9h45.

L'invitation est en ligne prochainement sur la page dédiée au BAC d'Oudalle Saint-Vigor.


Dans le cadre du bassin d'alimentation des captages de Seine-Maritime, une rencontre est organisée à destination des exploitants agricoles et de leurs conseillers,

"La fertilisation et l'indice de nutrition azotée (INN)"

le mardi 11 septembre 2018 à 13h30.

L'invitation est disponible ici et sur la page des BAC. Le nombre de places est limité, merci de penser à vous inscrire auprès de animationBAC76@gmx.fr.


Plans Communaux d'Aménagements en Hydraulique Douce

Plans Communaux d’Aménagements d’Hydraulique Douce (PACHD) sur les bassins versants d’Etretat
Cet hiver particulièrement pluvieux a été propice au diagnostic de terrain (voir photos) réalisé dans le cadre de l’étude des Plans Communaux d’Aménagements d’Hydraulique Douce (PCAHD). L’étude est en cours depuis septembre 2017 jusqu'en septembre 2019 sur les bassins versants d’Etretat et le Bassin d’Alimentation du Captage d’Yport. En collaboration avec les acteurs locaux (élus, exploitants agricoles, riverains…), l’objectif est d’identifier la localisation des aménagements d’hydraulique douce (haie, fascine, mare tampon, merlon busé, bande enherbée…) à mettre en place ou à maintenir pour freiner l’eau et limiter les transferts de terre à l’échelle du bassin versant afin d’assurer la protection des biens, des personnes ainsi que la ressource en eau.

 
Dysfonctionnements observés sur le diagnostic terrain (hiver 2017-2018) (crédit SMBV Pointe de Caux Etretat)

pcahd.jpg 


Aide à la mise en place de haies et de fascines

Mal maîtrisée, l'érosion des sols est à l'origine de nombreux problèmes sur le territoire du Syndicat Mixte des Bassins Versants Pointe de Caux Etretat tels que :

- Perte des meilleures terres agricoles

- Gêne pour le passage des engins

- Envasement des ouvrages hydrauliques

- Coulées de boue sur les routes et dans les habitations

- Envasement des cours d'eau

- Dégradation de la qualité de l'eau superficielle et souterraine

Pour limiter ces conséquences, les agriculteurs peuvent mettre en place des petits aménagements anti-érosifs tels que des haies et des fascines. Ces aménagements ont pour rôle de freiner les eaux de ruissellement et de les filtrer afin de favoriser le dépôt des limons à l'amont. Placés judicieusement sur des parcelles cultivées sensibles à l'érosion, ils évitent les transferts de particules terreuses issues de ces parcelles vers les zones bâties, bétoires, ouvrages de lutte contre les inondations... Ces aménagements peuvent être subventionnés à hauteur de 80 % par l'Agence de l'Eau Seine Normandie et par le SMBV Pointe de Caux Etretat

Depuis 2009, plus de 60 agriculteurs ont bénéficié de ces aides. 50 haies et 60 fascines (environ 5 km linéaires) ont ainsi été implantées sur le territoire du SMBV Pointe de Caux Etretat.

Si, comme eux, vous souhaitez lutter contre les problèmes d'érosion et mettre en place ce type d'aménagement dès l'hiver prochain, contactez dès maintenant François DELAUNAY au SMBV Pointe de Caux Etretat (02 35 55 06 95) afin de constituer le plus tôt possible un dossier.


Espèces exotiques envahissantes

Une espèce exotique envahissante (EEE) est une espèce animale ou végétale qui a été introduite par l’Homme de façon volontaire ou involontaire en dehors de son milieu naturel et dont l’implantation et la propagation ont des conséquences écologiques, économiques ou sanitaires négatives.

Deux arrêtés du 14 février 2018 fixe les conditions qui permettent la prévention de l’introduction ou de la propagation de ces EEE animales et végétales sur le territoire métropolitain.

Parmi les points importants, il est précisé que sont interdit l’introduction, la détention, le transport, le colportage, l’utilisation, l’échange, la mise en vente, la vente ou l’achat de spécimens vivants des espèces précisés dans les arrêtés.

 2018-03-14_164741.jpg

 

Pour plus de détails voir les arrêtés sur les liens suivants :

EEE animales : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/2/14/TREL1705136A/jo/texte

EEE végétales : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036629837&dateTexte=&categorieLien=id

 


Expérimentation plantation CAREX !

Toujours à la recherche d’innovations, le SMBV expérimente en ce moment un nouveau type de plantations  pour limiter l'érosion des sols !

Avec l’aide de l’Association de recherche sur le Ruissellement, l’Erosion et l’Amélioration des Sols, ce dernier a donc décidé de tester en conditions réelles l’efficacité d’un nouveau dispositif : la haie herbacée dense, principalement composée de laîches pendantes.



Plus d'informations ici.

2018-03-14_160355_1.jpg