Bannière Flash

Dispositifs de mesures




Postes pluviométriques

L'analyse des précipitations dans la région de la Pointe de Caux restait encore lacunaire en raison d'un nombre de postes pluviométriques automatiques très réduit et surtout peu représentatif du gradient de pluie auquel les bassins versants de la Pointe de Caux sont soumis.

C'est la raison pour laquelle, dans le cadre du Programme d'Actions de Prévention des Inondations du bassin versant de la Lézarde (PAPIL), la Communauté Urbaine a piloté la mise en œuvre d'un dispositif d'acquisition de données pluviométriques sur le bassin versant de la Lézarde.

En plus des 2 postes pluviométriques existants et intégrés au dispositif général, 14 nouveaux postes ont été installés sur le bassin versant de la Lézarde mais aussi à l'extérieur du périmètre du bassin (pour une meilleure spatialisation des pluies et pour une analyse sur les bassins d'alimentation de captage de la Communauté Urbaine).

 

Dispositifs de mesures hydrologiques

Complémentairement aux données pluviométriques, un programme de mesures hydrologiques en rivières et en vallons secs doit voir le jour (engagé dans le cadre du PAPIL). A ces fins, la CODAH a mené une étude de faisabilité et de définition pour l'implantation d'appareils de mesures de hauteur d'eau, de débit et de surverse dans des vallons secs, des bassins de régulation et des rivières.

Ce programme permettra à terme d’avoir une vision globale du fonctionnement hydrologique du bassin versant de la Lézarde.

Ce dispositif de mesures hydrologiques couplé aux données pluviométriques a pour objectif d'optimiser le déclenchement de l'alerte. Mais il sera nécessaire auparavant de mener une analyse des données enregistrées pendant plusieurs années avant d'aboutir à un système opérationnel de prévision.